Le marais salé de la baie du Mont Saint Michel

Bv
La Baie du Mont Saint Michel couvre une superficie totale de 50000 ha, dont 24000 correspondent à l'estran. L'une des caractéristiques fondamentale de ce site réside dans l'amplitude des marées (12 m en moyenne et jusqu'à 16 m lors de tempêtes).
 
Les marais salés sont des systèmes aux échanges permanents avec le milieu côtier du fait du jeu des marées. Ils sont par ailleurs supposés être une source importante de nutriments pour les milieux estuariens du fait de leur forte productivité.
 
Le bassin versant retenu représente environ 12 ha et est dominé par Halimione portulacoides. Statistiquement, au cours d'une année complète, environ 43% des marées atteignent l'exutoire (l'amplitude devant être supérieure à 11.25 m), dont 10% inondent les herbus. L'alternance de cycles et d'intercycles de marées est relativement bien distribuée puisqu'on observe en moyenne 7 jours de cycles et 10 jours d'intercycles.
 
Dans la mesure où le site est régulièrement inondé par les marées, l'étude a nécessité la conception et la réalisation d'une station de recherche permettant d'être hors d'eau et de stocker du matériel expérimental.
 
Les suivis réalisés depuis janvier 1991 révèlent une nette évolution du système, à savoir la maturation du marais, laquelle se traduit concrètement par une modification des termes des échanges avec la zone côtière.
 
 
 
Oscar