Contexte général

Ce projet s’inscrit dans le contexte de conservation des espèces menacées. Pour conserver ces espèces, il faut comprendre comment elles fonctionnent et quels sont les facteurs qui les menacent. Parmi les espèces menacées, les grands singes ont une place importante. Les principales menaces qui les touchent sont la déforestation, le braconnage, et, plus récemment, les maladies infectieuses émergentes.

L’apparition de ces nouvelles maladies infectieuses dans leurs populations peuvent provoquer d’importantes chutes d’effectifs. Du fait des nombreuses interactions sociales chez les grands singes, ces effondrements démographiques sont d’autant plus importants lorsque les pathogènes sont transmis par contact entre les individus. Dans le cas des grands singes, ces maladies infectieuses émergentes sont souvent partagées avec l’Homme (grippe, VIH, Ebola…).

IDiPop

Nous travaillons sur le gorille de plaine de l’Ouest, espèce à la structure sociale complexe. Des populations sauvages sont suivies sur le terrain depuis 2001 afin d’en comprendre le fonctionnement. Certaines des populations suivies ont subit des épidémies d’Ebola qui ont conduit à la disparition de 95 % des individus ! Nous utilisons les concepts et les outils développés en écologie évolutive, en écologie comportementale, en génétique des populations et en modélisation pour comprendre comment cette perturbation a influencé, et influence encore, le fonctionnement de ces populations.


   Dernière mise à jour: le 22 août 2019
   Nombre de visites : 14250
   Webmaster : C.Genton et O.Troccaz
   © ECOBIO