Des insectes et des fleurs, la clé pour optimiser la production agricole ?