Présentation     Equipements     Mode de fonctionnement     Comité de pilotage     Membres     

Présentation


La plateforme centre ses activités sur la coordination, le soutien et l’innovation dans les approches expérimentales de l’UMR 6553 ECOBIO effectuées au laboratoire ou en ex situ, en situations contrôlées ou sur le terrain.
EcolEx contribue également à des travaux consistant en des suivi et observations des écosystèmes naturels et de leurs réponses aux modifications anthropiques ou naturelles.
Ce centre commun est animé par un comité de pilotage qui représente les différents pôles techniques de la structure, les différentes équipes de recherche de l’UMR ECOBIO et auquel l’ensemble des personnels techniques participe (Gouvernance du CCT)

ecolex
Les moyens de cette plateforme expérimentale reposent sur:
- des personnels techniques dont l’aide peut être sollicitée par les chercheurs et les doctorants d’ECOBIO en soutien aux démarches de suivi et d’expérimentation, et pour le maintien des cultures et infrastructures expérimentales (Personnels Techniques)
- des infrastructures: Le centre commun EcolEx dispose d’infrastructures de type « chambres climatiques » en conditions éclairées et tempérées, 300m² de serres vitrées, 2500m² de jardin, plates-bandes de cultures, d’une vingtaine de bassins et de 6 armoires phytotroniques et une chambre froide. Ces infrastructures sont complétées par divers dispositifs expérimentaux et de mesures.
- EcolEx soutient également les recherches en écologie par l’accès à la construction de dispositifs sur mesure (Pôle dispositifs expérimentaux) et de moyens de métrologie (Pôle métrologie)


Un exemple de projet développé dans le cadre d’Ecolex :

Faisant écho au nouvel objectif réglementaire de réduire l’utilisation des pesticides par l’agriculture et leurs impacts sur l’environnement, nos recherches visent à identifier les processus biotiques qui, au sein d’éléments du paysage (bandes enherbées, zone humide) ou parcelle agricole, soutiennent les capacités épuratrices du sol, contribuant ainsi à limiter leurs transferts en aval des zones de culture, leurs effets sur les organismes non cibles et à maintenir la qualité des cours d’eau. Ainsi, le devenir des pesticides dans l’environnement dépend largement de la capacité qu’ont acquise certains microorganismes à les dégrader ou certaines plantes à les immobiliser, les accumuler ou les dégrader conduisant au fil du temps à une atténuation naturelle de leur toxicité. Les recherches, basées sur l’utilisation de chambres de cultures à régulation climatique fine et de chambres de marquage isotopique, visent i) à accéder au compartiment microbien du sol pour identifier l’importance et la dynamique de consortiums microbiens dégradants, et ii) à déterminer l’impact des polluants sur la dynamique des populations et des communautés végétales et ainsi qu’à comprendre, par des approches d’écophysiologie et de biologie moléculaire, comment certaines espèces peuvent développer des tolérances et se maintenir dans un environnement pollué.
2010-2012 : Programme Interdisciplinaire CNRS/CEMAGREF IngECOtech – Phytobandes : Rôle(s) biologique(s) du compartiment végétal sur la dynamique des pesticides et des nitrates dans un contexte de bandes enherbées en environnement agricole (Coord. C Sulmon)
2010-2012 : Programme FRB – ToPoBiov : Tolérance aux polluants au sein de la biodiversité végétale de sites contaminés (Coord. C Sulmon)
Thèse 2011-2014 : Biodiversité végétale et bandes enherbées : rôles dans la dynamique des pesticides en environnement agricole breton. Financement Région Bretagne

Publications
Ramel F, Sulmon C, Bogard M, Couée I, Gouesbet G. 2009. Differential patterns of reactive oxygen species and antioxidative mechanisms during atrazine injury and sucrose-induced tolerance in Arabidopsis thaliana plantlets. BMC Plant Biology, 9: 28
Sulmon C, Gouesbet G, Ramel F, Cabello-Hurtado F, Penno C, Bechtold N, Couée I, El Amrani A. 2011. Carbon Dynamics, Development and Stress Responses in Arabidopsis: Involvement of the APL4 Subunit of ADP-Glucose Pyrophosphorylase (Starch Synthesis). Plos One, 6(11): e26855
Ramel F, Sulmon C, Gouesbet G, Couée I. 2009. Natural variation reveals relationships between pre-stress carbohydrate nutritional status and subsequent responses to xenobiotic and oxidative stress in Arabidopsis thaliana. Annals of Botany, 104: 1323