JADORR-SBP 2018



SBP.png

Mardi 17 avril 2018, aura lieu à la SBP la Journée d'Accueil par les Doctorants sur les Outils, Ressources et Recherches de la Station Biologique de Paimpont (aka JADORR).

Mardi 17 avril 2018, aura lieu à la SBP la Journée d'Accueil par les Doctorants sur les Outils, Ressources et Recherches de la Station Biologique de Paimpont (aka JADORR).

L'événement sera couvert (photos, Twitter, Facebook, etc.) et nous disposerons ainsi au courant de la semaine prochaine d'un texte synthèse et illustré de cet événement.

Pour plus d'informations, vous pouvez :

- consulter le site web https://jadorr-sbp2018.sciencesconf.org/ et l'édition précédante (https://jadorr-sbp2016.sciencesconf.org/)

- lire la présentationJADORR-SBP-2018

- ou nous contacter :

  • Morgane Hervé (@)
  • Kevin Hoeffner (@)
  • Olivier Norvez (@)

Séminaire d'Armand CAVE-RADET, Cécile MONARD et Abdelhak EL AMRANI



130418.jpg

Le vendredi 13 avril 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 13 avril 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Les microRNAs peuvent-ils être à l’origine du  phénotype étendu dans le système plante microorganismes du sol ? 
Application en Ingénierie Ecologique

Résumé : Dans les écosystèmes naturels les plantes sont en interaction étroite avec les microorganismes du sol au sein de leur rhizosphère. Jusqu’à présent seules les communications chimiques basées sur la libération d’exsudats racinaires par les plantes ou encore par la production d’hormones de croissance végétale par les microorganismes du sol ont été décrites. Avec la découverte des microRNAs dans les années 1990, de nouvelles voies d’interaction plante-microbiote sont envisageables. En effet, il s’agit de petits ARNs non codants d’une vingtaine de paires de bases qui ont un rôle clé dans la régulation de l’expression des gènes et sont donc considérés comme des régulateurs fondamentaux des processus biologiques. La production de microRNAs a été mise en évidence dans de nombreux organismes, des plantes aux mammifères et, des résultats originaux publiés l’année dernière montrent qu’ils constituent un régulateur majeur du microbiote du tube digestif chez les humains (Liu et al., 2016).

Les plantes produisent une grande diversité de ces microRNAs ayant des rôles majeurs dans leur croissance et leur développement ainsi que dans leur réponse au stress et aux pathogènes. Alors que la connaissance des mécanismes permettant aux plantes de réguler leur microbiote rhizosphérique reste encore très fragmentaire, nous envisageons d’explorer l’idée d’une implication de ces microRNAs dans ces processus d’interaction.

Dans le cadre de l’axe transversal ‘Phénotype étendu’, nous avons conduit une expérimentation pour identifier par séquençage (illumina HiSeq) des microRNAs dans la rhizosphère de deux plantes modèles (dont le génome entier est disponible dans les banques de données publiques) afin de relier leurs abondances à la structure et à la composition des communautés microbiennes associées aux racines. Une partie des résultats relatifs au miRNAs ont maintenant été acquis et vous seront présentés au cours de ce séminaire

Contacts : Armand CAVE-RADET, Cécile MONARD et Abdelhak EL AMRANI

130418 Affiche


Séminaire de Claire BAJOU (Plateforme 2PE)


 Olivier Troccaz    30/03/2018 : 16:16

050418.jpg

Le jeudi 5 avril 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le jeudi 5 avril 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Session information appels à projets Européens

La plateforme projets européens, 2PE, vous accompagne dans le développement de votre projet, de l'idée jusqu'à l'acceptation.

2PE est un dispositif mutualisé qui soutient et valorise la participation de la communauté académique bretonne aux programmes européens dédiés à la recherche et l'innovation, Horizon 2020 et ERA-Nets notamment.

Claire BAJOU, Ingénieure projets à la plateforme et référente ECOBIO, vous présentera les opportunités de financements ainsi que les soutiens disponibles en Bretagne, et répondra à vos questions.

Contact : Claire BAJOU

Seminaire 5 Avril 2018


Séminaire de Christophe PENNO (University College Cork)



030418.jpg

Le mardi 3 avril 2018 à 12h30, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le mardi 3 avril 2018 à 12h30, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Expansion of the genetic information by Programmed Transcriptional Realignment

Productive utilization of RNA polymerase slippage has been selected to enrich gene expression; such slippage involves realignment with respect to its template of the 3’ end of the product RNA and so is known as Programmed Transcriptional Realignment (PTR). The slippage generally occurs at a slippage-prone site and leads to site-specific product RNA heterogeneity involving either addition or omission of bases(s).  Depending on the location of stop codons, standard translation of such transcripts can yield protein products without or with new frame encoded C-terminal amino acids.  

While a counterpart mechanism at the translational is well known to utilize various sites and stimulators, few are known for PTR. It is only in the past 15 years that a few, but important instances of PTR utilization have been discovered. Such cases include the expression of components of the type III secretion system in Shigella flexneri, the causative agent of the human bacillary dysentery. The most common of the limited number of slippage-prone sites known involve homopolymeric runs of A’s or T’s that are adequate on their own to promote PTR.

Our work has identified the first ‘structural’ PTR stimulator. It is an RNA stem-loop structure specified by a retrotransposon gene of the bacteria, Roseiflexus. The accompanying slippage motif is T5C5 motif. In vitro experiments showed that the (prokaryotic) E. coli and (eukaryotic) S. cerevisiae RNA polymerases are stimulated to slip by the RNA stem-loop stimulator when transcribing the T5C5 motif. Our finding has led to computational and experimental testing of PTR gene candidates in various organisms.

Contact : Christophe PENNO

Seminaires 3 Avril 2018


Séminaire de Philippe VANDENKOORNHUYSE


 Olivier Troccaz    28/03/2018 : 14:43

PVandenkoornhuyse2.jpg

Le vendredi 30 mars 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 30 mars 2018 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

L’importance du concept d’holobionte : changement de ‘parangon’ et opportunités

Résumé : Les concepts d'holobionte et d'hologénome ont été proposés depuis peu. L'holobionte est composé d'un hôte et des membres stables et transitoires de son microbiome lesquels forment différents types de relations symbiotiques. L'holobionte forme une entité. L'hologénome est composé des génomes des biontes de l'holobionte. Dans une vision holiste, les forces évolutives s'exercent sur l'entité holobionte.
D'ailleurs, de nombreux travaux sur les plantes ont démontré les effets directs et indirects des microorganismes symbiotiques sur la fitness de leur hôte La place de la diversité, des règles d'assemblage et des fonctions de ces symbiotes dans les écosystèmes naturels et agricoles sont des questions d'une importance fondamentale de l'écologie scientifique actuelle et de demain. La transition de la vision plante-centrée vers la vision holobionte aura à évaluer et intégrer les différents niveaux de complexité des interactions. Cette nouvelle vision pourrait ouvrir de nouveaux horizons pour l'agriculture de demain.

Contact : Philippe VANDENKOORNHUYSE

Affiche Seminaire Dynamo 300318