Un réseau de recherche international sur "Polyploïdie et Biodiversité" est sur les rails



polyploidie.jpg

IRN "POLYDIV-Polyploidy and Biodiversity" (2021-2026)

Les laboratoires ECOBIO et IGEPP de l'OSUR - autour de Malika Ainouche (Université de Rennes 1) et Anne-Marie Chèvre (INRAE) - animent un nouveau réseau international de recherche sur les interactions entre la polyploïdie et la biodiversité : IRN "POLYDIV-Polyploidy and Biodiversity" (2021-2026).

En savoir plus


Projet Rhizomir : ECOBIO, lauréat d’une Action Marie Sklodowska-Curie



Marie_Curie2.jpg

Comprendre le recrutement et la sélection du microbiome par les racines des plantes

Christophe Penno, chercheur français à l’Université Collège Cork (Irlande) a obtenu une bourse européenne individuelle Marie Skłodowska-Curie. Ce projet intitulé RhizoMir « Rhizosphere microbiome recruitment by plants : Expansion of microRNA roles » débutera le 1er Janvier 2022 pour une durée de 2 ans, sous la supervision d’Abdelhak El Amrani, maître de conférence à l’Université de Rennes 1, dans le laboratoire ECOBIO (équipe EGA, Evolution Génome Adaptation).

En savoir plus


Guide d’identification des plantes des îles sub-Antarctiques Crozet et Kerguelen



antarctic.jpg

Guide en accès libre / Open Access

Marc LEBOUVIER (CNRS, ECOBIO, Station biologique de Paimpont) publie en février 2021, avec ses collègues Isabelle Badenhausser (INRAE) et Lise Chambrin (Réserve naturelle nationale des Terres australes françaises), un "Guide d'identification des plantes des îles sub-antarctiques Crozet et Kerguelen" (en accès libre).

En savoir plus


Epreuve par 7 de Cendrine MONY


 Olivier Troccaz    08/03/2021 : 12:28
 Aucun    Archive des Echos Bio

c_mony_270x3952.jpg

Epreuve par 7 de Cendrine MONY

« La connaissance est toujours profitable »

Voir le portrait


Les variations morphologiques d’une plante endémique pour répondre au changement climatique (îles subantarctiques de Kerguelen)



subantarctique.jpg

Article dans Polar Biology

Les variations morphologiques d’une plante endémique pour répondre au changement climatique aux îles subantarctiques de Kerguelen. Une étude publiée dans Polar Biology en décembre 2020 (Marchand et al. 2020 ) avec 4 membres de l’UMR ECOBIO L. Marchand, F. Hennion, M. Tarayre et Y. Rantier et à laquelle a participé sur le terrain G. Bouger de l’OSUR. L’étude a eu lieu dans le cadre du programme 1116 PlantEvol coordonné par Françoise Hennion et soutenu par l’Institut Polaire français (IPEV).

En savoir plus