Biological Invasion - numéro spécial « Invasive Spartina »


 Olivier Troccaz    29/08/2016 : 09:33

ICI_Spartina1.jpg

Sélection de contributions présentées à la Conférence Internationale ICI-Spartina

Dans le cadre des recherches menées à ECOBIO sur les Invasions Biologiques, publication d’un numéro spécial « Invasive Spartina » dans Biological Invasion (août 2016) Co-édité par Malika AINOUCHE (UMR Ecobio, OSUR) et Alan GRAY (Centre for Ecology and Hydrology, Wallingford. UK) consultable sur http://link.springer.com/journal/10530/18/8/page/1.

Ces publications résultent d’une sélection de contributions présentée à la Conférence Internationale ICI-Spartina tenue à Rennes en juillet 2014. Les Proceedings de cette Conférence (édités à l’Université de Rennes 1) peuvent être consultés sur https://ici-spartina2014.univ-rennes1.fr/.

ICI Spartina2

International Conference on Invasive Spartina (ICI-Spartina), Rennes

ICI Spartina3

Congressistes ICI-Spartina, sur les marais à spartines en Baie du Mont Saint-Michel


Ils attaquent la pollution par les racines


 Olivier Troccaz    17/05/2016 : 11:11

aelamrani2.jpg

Des plantes pour dépolluer les sols

Trèfle, tournesol ou spartine : à Brest, Rennes et Nantes, des chercheurs utilisent des plantes pour dépolluer les sols.


Un grand programme de recherche sur la dépollution du sol grâce aux plantes a démarré à Nantes. Il réunit cinquante chercheurs dans six laboratoires(1). Plusieurs types de pollutions sont étudiés. L’une des six thèses en cours concerne des potagers associatifs nantais, pollués au plomb. Des tomates, des choux et des pommes de terre ont été semés : selon le plomb accumulé, seront-ils consommables, ou pas ?

David RENAULT, nouveau membre junior de l'IUF



IMG_4381.JPG.jpg

David RENAULT, MC UR1 et responsable de la future équipe PHENOME d'ECOBIO, est nommé membre junior de l'Institut Universitaire de France.

David RENAULT, MC UR1 et responsable de la future équipe PHENOME d'ECOBIO, est nommé membre junior de l'Institut Universitaire de France. A noter que David est également responsable duGdR 3647 'Invasions biologiques' de l'InEE du CNRS et du programme IPEV 136 'Subanteco'.

En savoir plus

Contact : David RENAULT


Investissements d'avenir: l'Université de Rennes 1 a déposé un projet d'I-SITE



YLagadeuc.jpg

En savoir plus


Les cyanobactéries, des bactéries particulièrement douées pour coloniser les écosystèmes aquatiques



enora_briand.jpg

Les proliférations de cyanobactéries perturbent le fonctionnement des écosystèmes aquatiques dans lesquels elles surviennent et constituent un risque important pour la santé animale et humaine.

Les proliférations de cyanobactéries perturbent le fonctionnement des écosystèmes aquatiques dans lesquels elles surviennent et constituent un risque important pour la santé animale et humaine. En effet, ces microorganismes sont capables de synthétiser une grande variété de composés bioactifs dont les microcystines (MCs), toxines les plus fréquemment produites par les genres majeurs de cyanobactéries présents dans les écosystèmes aquatiques continentaux. S’il est désormais établi que ces métabolites secondaires jouent un rôle important dans la composition des communautés des micro-organismes à travers des interactions biotiques, en revanche de nombreuses questions demeurent sur leur rôle fonctionnel et le mode de régulation de leur production. C'est à ces interrogrations que tentent de répondre Enora Briand et Myriam Bormans du labo ECOBIO de l'OSUR, les deux premiers auteurs d'un article paru dans Environmental Microbiology en février 2016 et intitulé 'Changes in secondary metabolic profiles of Microcystis aeruginosa strains in response to intraspecific interactions'.

En savoir plus

Contact : Enora BRIAND et Myriam BORMANS