Impacts évolutifs des séquences répétées dans les génomes



dna.png

21/06/19 - Séminaires de Delphine GIRAUD et Cécile MEUNIER

Le vendredi 21 juin 2019 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Impacts évolutifs des séquences répétées dans les génomes

Les séquences répétées et notamment les éléments transposables (ET) prolifèrent dans les génomes eucaryotes ; ils sont contenus par des mécanismes de défense du génome hôte (ex : méthylation de l'ADN). Leur activité génère une dynamique importante, structurant les génomes, et peut altérer l’expression des gènes voisins, voire conduire à l’émergence de nouvelles fonctions.

Dynamique des séquences répétées et leur expression au cours de la spéciation en contexte de polyploïdie (Delphine GIRAUD)

Au cours de leur évolution, les spartines ont connu de nombreux événements d’hybridations interspécifiques et de polyploïdie ayant conduit à la création d’espèces présentant différents niveaux de ploïdie (4x, 6x, 7x, 12x). Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés à la dynamique des séquences répétées (quantité dans le génome, expression et régulation des ETs, rôle de certains motifs répétés dans la stabilité de la méiose et fertilité chez une alloheptaploïde envahissante).

Conflits intragénomiques et évolution de la méthylation chez Neurospora (Cécile MEUNIER)

Nous avons étudié les corrélations entre teneur en ET, méthylation et expression des gènes chez Neurospora (ascomycète), notamment en lien avec le système de reproduction. La méthylation semble avoir à la fois des bénéfices et des coûts, car nous montrons dans certains contextes qu'elle inhibe l'expression des ET, mais aussi des gènes à proximité de ceux-ci. Ceci suggère une coévolution entre ETs et systèmes défensifs de l'hôte.

Contacts : Delphine GIRAUD et Cécile MEUNIER





0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.