Le Sahara : fertilisant de l’océan ?


 Olivier Troccaz    03/02/2020 : 09:24

Sahara.jpg

07/02/20 - Séminaire de Justine LOUIS

Le vendredi 7 février 2020 à 13h00, salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le Sahara : fertilisant de l’océan ?

Dans les zones où la productivité océanique est limitée par un ou plusieurs nutriments, les apports externes en éléments nutritifs peuvent jouer un rôle primordial sur la pompe biologique du carbone. Leurs contributions deviendraient nettement significatives étant donné l’augmentation de la taille et de l’intensité des aires oligotrophes dans l’ensemble des bassins océaniques, prédite selon les observations satellitaires et modèles climatiques (IPCC).

Dans le cadre de ce séminaire, nous nous intéresserons à l’impact des dépôts de poussières atmosphériques d’origine Saharienne dans le bassin méditerranéen considéré comme une zone LNLC (Low Nutrient Low Chlorophyll), à l’aide d’expériences conduites en mini et méso-cosmes. Source naturelle de phosphore et de fer, et vecteur d’azote anthropique, nous verrons que ces dépôts peuvent 1) stimuler la production primaire et 2) renforcer le caractère hétérotrophique du milieu, via une dissolution totale de l’azote contenu sur les particules submicroniques et une désorption rapide mais transitoire du phosphate. Nous verrons également que ces particules lithogéniques ne jouent pas un rôle de simple « fertilisant », en catalysant l’export de carbone organique particulaire à travers la formation abiotique d’agrégats dépendants de la nature de la matière organique dissoute présente dans la colonne d’eau.

Contact : Justine LOUIS



Version imprimable