Séminaire d'Alexandrine PANNARD



phytoplancton.jpg

Le vendredi 15 mars 2019 à 13h00, salle de de réunion SVE, bâtiment 13, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 15 mars 2019 à 13h00, salle de de réunion SVE, bâtiment 13, Campus de Beaulieu, UR1

Etudier la dynamique spatio-temporelle du phytoplancton dans les plans d’eau: ça sert à quoi ?

Résumé : Les activités anthropiques ont fortement impacté les flux de matières organiques et de nutriments dans les bassins versants, entraînant de forts développements de phytoplancton dans les plans d’eau, notamment des cyanobactéries toxiques.
Avec sa taille de quelques dizaines de microns seulement, le phytoplancton va modifier les propriétés physiques et chimiques des masses d’eau et contrôler le fonctionnement écologique du plan d’eau. Son fort taux de croissance rend le phytoplancton très réactif vis-à-vis des conditions climatiques. C’est un des groupes les plus diversifiés en espèces et qui paradoxalement ne dépendent que de quelques facteurs environnementaux.
A travers des études en cours, je montrerai comment ce groupe est impliqué dans le fonctionnement écologique des plans d’eau, profonds et peu profonds (< 3m). Les plans d’eau peu profonds sont beaucoup moins étudiés que les 5% de plans d’eau profonds et sont souvent considérés à tort comme spatialement homogènes.
Bien que ces systèmes soient régulièrement mélangés par le vent, de forts gradients thermiques et chimiques peuvent se mettre en place pendant l’été. Cette fragmentation récurrente, qui va s’accentuer avec le changement climatique, devrait impacter le fonctionnement biogéochimique global du système, ses échanges gazeux avec l’atmosphère, ainsi que sa diversité planctonique.

Contact : Alexandrine PANNARD





0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.