Séminaire de Florence NOEL (MNHN)



fnoel.jpg

Le mercredi 16 avril 2014 à 12h45, en salle de conférences de l'OSUR, campus de Beaulieu, bât.

Le mercredi 16 avril 2014 à 12h45, en salle de conférences de l'OSUR, campus de Beaulieu, bât. 14b, UR1

Le potentiel adaptatif de populations d'espèces rares : quel rôle de la plasticité phénotypique pour leur survie ?

Résumé :
La survie des populations face à de nouvelles conditions environnementales dépend en partie de leur capacité d'adaptation ou potentiel adaptatif. Or les individus peuvent répondre à des contraintes environnementales soit via une adaptation génétique ou via une réponse plastique adaptative. Dans le contexte actuel de changements globaux, il est important d'évaluer ce potentiel adaptatif notamment chez les espèces rares. Au cours de mes travaux de recherche, je me suis intéressée à ces questions et j'ai étudié la part génétique et plastique dans la variabilité des caractères quantitatifs chez des espèces rares et le rôle potentiel de la plasticité phénotypique dans la survie des populations en réponse à de nouvelles conditions environnementales. Les résultats mettent en évidence une réponse plastique importante et une forte variabilité entre populations et espèces.

Contact : @




0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.