Séminaire de Sandra LE THIEC (Callac Soft Collège)



environmental_protection_683437_1280.jpg

Le vendredi 7 juillet 2017 à 13h00, salle de l'UFR SVE, bâtiment 13, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 7 juillet 2017 à 13h00, salle de l'UFR SVE, bâtiment 13, Campus de Beaulieu, UR1

De la modélisation en écologie vers le développement web et logiciels pour la recherche

Résumé:
Les chercheurs en écologie sont confrontés depuis ces dernières décennies  à l’importance croissante de l’informatique, que ce soit pour l’analyse des données ou le stockage de ces données (observations sur le terrain, données géographiques, photos…) et du matériel collecté (échantillons, produits d’expériences en génétique ou autre…). L’accessibilité des outils d’acquisition de données de masse, et l’augmentation des échelles d’études ont amenés à une augmentation du volume de données à traiter. La diversité et complexité des données entraîne souvent une gestion chronophage qui demande de la concentration et de la rigueur dans l’organisation de la part des scientifiques. Bien que nécessaire, ce temps très technique imparti pour stocker et accéder aux données est du temps en moins pour les recherches en cours. Issue d’une formation de modélisation en écologie à Rennes 1 j’ai pris conscience de ces enjeux lors de mes stages. Cette prise de conscience m’a amenée à compléter ma formation pour acquérir des compétences supplémentaires en développement web et logiciels dans le but de proposer des applications (sites web, mobiles ou applications de bureau) pour aider la recherche scientifique ou accompagner le développement des sciences participatives. Durant ma formation j’ai travaillé en étroite collaboration avec une équipe d’ECOBIO sur la réalisation d’une application de gestion de bases de données en génétique. Les multiples informations liées à ces données étaient saisies sous tableurs. L’application que j’ai réalisée permet désormais une saisie ergonomique et intègre des calculs scientifiques qui permettent une extraction rapide d’informations et la mise en forme de résultats. Le gain de temps est considérable et les risques d’erreurs diminués. J’ai également développé un site web sur la biologie et la conservation des félins sauvages avec une carte interactive permettant d’afficher la répartition de ces espèces dans le monde. Ces deux projets vous seront présentés dans un premier temps, puis nous pourrons discuter ensemble des projets qui pourraient vous intéresser

Contact : Sandra LE THIEC





0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.