Séminaire de Thomas CORNULIER (Université d'Aberdeen) et Alain BUTET



campagnol.jpg

Le jeudi 4 juillet, à 12h45, en salle de conférence de l'OSUR, campus de Beaulieu, bâtiment 14b, UR1

Le jeudi 4 juillet, à 12h45, en salle de conférence de l'OSUR, campus de Beaulieu, bâtiment 14b, UR1

Changements de dynamique des populations de campagnols à l‘échelle de l'Europe: processus et conséquences

Résumé :
Les campagnols sont connus pour leurs cycles de populations. Or des études locales suggéraient la disparition de ces cycles. Pour en avoir le cœur net, des chercheurs français et européens ont lancé une vaste étude comparative à l’échelle européenne. Les données de 12 sites de référence, collectées en continu depuis 20 à 40 ans, ont été analysées. Les résultats sont sans appel : si les cycles n’ont pas disparu – les facteurs régulateurs des populations de campagnols comme les prédateurs, les parasites, mais aussi les plantes qu’ils consomment, continuent à les engendrer –, l’abondance des campagnols atteinte lors des pics s’est effondrée. Pour les chercheurs, un changement environnemental global peut expliquer cette modification sur le long-terme, même si la piste du changement climatique demeure à confirmer.

Les auteurs viendront nous raconter (en français) le contenu et l'histoire de leur article paru dans la revue Science en avril 2013 :
En savoir plus

Contacts :
Thomas CORNULIER et Alain BUTET