Séminaire d'Eric PETIT (INRA ESE)



rhinolophe.jpg

Le vendredi 29 mars 2019 à 14h00, salle de de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 29 mars 2019 à 14h00, salle de de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Taux de croissance et traits démographiques en limite d'aire de distribution chez une espèce longévive favorisée par le réchauffement climatique

Résumé : Bien que le taux de croissance joue un rôle décisif dans la dynamique d'expansion des espèces, il est rarement estimé dans les études empiriques, souvent centrées sur des traits d'histoire de vie ou des traits démographiques particuliers. Le Petit rhinolophe est une espèce de chauve-souris dont la dynamique spatiale est marquée, d'une part, par une forte régression récente, et d'autre part, par des possibilités d'expansion liée au réchauffement climatique. A partir d'une méthode originale d'estimation des survies adulte et juvénile et de la fécondité basée sur un échantillonnage génétique non invasif, nous avons déterminé les taux de croissance intrinsèque de 35 colonies situées dans deux populations situées en limite nord de l'aire de distribution actuelle de l'espèce.

Les colonies situées dans une population actuellement en expansion spatiale montrent des taux nets de reproduction et des taux de croissance supérieurs à ce qui est observé dans les colonies de la population qui ne connait pas d'expansion spatiale, différence qui est essentiellement liée à une différence de survie juvénile chez cette espèce à la fécondité limitée. Le taux de croissance supérieur observé dans la population en expansion n'est pas associé à un compromis entre survie et reproduction, ce qui suggère qu'il est lié à un accès à des ressources moins limitées plutôt qu'à une allocation différentielle de ces ressources.

Contact : Eric PETIT





Array