Séminaire d'Hugues RENAULT (Insititut de Biologie Moléculaire des Plantes, Strasbourg)



HRenault.jpg

Le vendredi 24 novembre 2017 à 12h30, amphi A, bâtiment 2a, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 24 novembre 2017 à 12h30, amphi A, bâtiment 2a, Campus de Beaulieu, UR1

Emergence du métabolisme phénolique: une étape essentielle de la colonisation des terres par les plantes

Résumé :
La colonisation des terres par les plantes a été une étape critique de l’évolution des espèces. Elle a contribué à enrichir l’atmosphère en oxygène tout en fournissant un point d’entrée pour l’énergie solaire, contribuant ainsi au développement d’écosystèmes complexes et de nouvelles formes de vie. Lors de leur transition du milieu aquatique vers le milieu terrestre il y a environ 450 millions d’années, les plantes ont fait face à de nouvelles contraintes, au premier rang desquelles figurent la sécheresse, les irradiations solaires (UV) et les températures extrêmes. L’évolution de la voie des phénylpropanoïdes (i.e. métabolisme phénolique) est associée aux étapes précoces de colonisation des terres par les plantes. Chez les plantes supérieures, cette voie participe à la synthèse de molécules anti-oxydantes et anti-UV, ainsi que de précurseurs de polymères structuraux impliqués dans la gestion des flux d’eau (e.g. la lignine). Ces propriétés suggèrent un rôle dans l’adaptation aux contraintes terrestres. Nous avons testé cette hypothèse en utilisant la mousse Physcomitrella patens qui appartient au groupe de végétaux terrestres le plus ancien, les bryophytes. En étudiant chez P. patens un gène-clef du métabolisme phénolique (CYP98), nous avons mis en évidence qu’une fonction ancestrale de cette voie est la production de précurseurs permettant la mise en place d’une cuticule enrichie en composés phénoliques. Cette cuticule apparaît fondamentale pour l’adaptation aux contraintes terrestres, fournissant à la plante un moyen de lutter contre la dessiccation et les radiations UV, tout en participant à la structuration des tissus pour une croissance érigée.

Contact : Hugues RENAULT

Seminaire  Hugues Renault 201117





0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.