Séminaires de Céline ROOSE-AMSALEG et Nathalie LE BRIS / Marion CHORIN



logo_ecobio_2013.jpg

Le vendredi 28 avril 2017 à 11h15 en salle UFR SVE bâtiment 13 et à 14h15 en salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Le vendredi 28 avril 2017 à 11h15 en salle UFR SVE bâtiment 13 et à 14h15 en salle de conférences de l'OSUR, bâtiment 14b, Campus de Beaulieu, UR1

Effets des antibiotiques sur les processus biogéochimiques

L’écotoxicologie microbienne étudie les conséquences écologiques de pollutions à l’échelle des communautés microbiennes. Faisant souvent appel à des inventaires taxinomiques moléculaires, cette discipline explore plus rarement les conséquences sur les processus associés. Nous nous sommes donc intéressés aux effets des antibiotiques sur les cycles biogéochimiques. Si preuve n’est plus à faire de l’omniprésence des antibiotiques dans les milieux naturels, leur effet sur des grandes fonctions écologiques est loin d’être consensuel.
Dans ce travail nous avons dressé un bilan des principales études expérimentales traitant de l’effet des antibiotiques sur des processus écologiques. Ce sont surtout des réactions du cycle de l’azote qui sont étudiées en raison de leur intérêt économique dans les systèmes d’épuration des eaux usées (dénitrification, nitrification et anammox). Nous avons identifié des paramètres indispensables à prendre en considération pour mener des études fiables de l’effet des antibiotiques sur des processus. Même si expérimentalement des effets (inhibiteurs) sont rarement observés à concentrations environnementales d’antibiotiques, les rares études qui en démontrent, alertent quant au risque que ces molécules en milieu naturel peuvent représenter.
Il s’avère également que la majorité des connaissances disponibles, concernent les effets à court terme de l’application d’un contaminant unique sur les fonctions microbiennes. Les effets de mélanges d’antibiotiques ayant différents modes d’action n’ont été que peu intégrés jusqu’à maintenant. Pour finir, je vous présenterai les premiers résultats concernant l’effet de mélanges d’antibiotiques sur les communautés microbiennes dénitrifiantes d’un sol.

Contact : Céline ROOSE-AMSALEG

 

Présentation de deux nouveaux outils à la Plateforme analytiques d'ECOBIO : l'analyseur élémentaire et l'analyseur séquentiel.

Depuis mi septembre 2016, la Pateforme a acquis via l'AIS de Christophe Piscart un analyseur élémentaire CNSOH. Cet appareil, pourvu de deux modes (combustion Dumas et pyrolyse 1500°C), permet les analyses CNS et OH sur des matrices solides (sol, végétation...), sur filtres en microfibre de verre et liquides.
En décembre 2016, un analyseur séquentiel a également intégré la Plateforme, financé par les AIS de Claudia Wiegand et Anniet Laverman. Cet appareil permet l'automatisation de nombreuses analyses spectrophotométriques pour les dosages de nutriments (NO3, NO2, NH4, PO4,...), de molécules organiques (glucose, protéines) et pour des mesures de cinétiques (chimiques, enzymatiques...) dans des matrices variées (eau, sol, végétation, tissus d'invertébrés).
Les principes de ces deux appareil vont vous être présentés, ainsi que les possibilités analytiques et les avancées dans les validations de méthodes.

Contacts :Nathalie LE BRIS et Marion CHORIN

Seminaire  PLAY 280417





0 Commentaires

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire
Si vous n'êtes pas encore inscrit, vous pouvez cliquer ici pour vous inscrire.