Thématiques      Projets     Enseignement     Publications

Aude Ernoult
UMR CNRS 6553 ECOBIO
Equipe Paysages - Changements Climatiques - Biodiversité

Campus Beaulieu, bât 14b, p.118
CS 74205
35042 RENNES CEDEX
Tél: +33 (0)2.23.23.67.30
Mail: @

Mots-clés : écologie du paysage, biodiversité, histoire du paysage, communauté végétale, échelles, patrons spatiaux
Thématiques :

Mes activités de recherche portent sur la compréhension des interactions entre les structures paysagères et la biodiversité à différentes échelles d’analyses (de l’individu à la communauté) et pour différents paysages (paysage agricole, paysage urbain). La majorité de mes travaux s’appuie sur la Zone Atelier Armorique. Je m’intéresse plus particulièrement :

 

  • Rôle de l’hétérogénéité des mosaïques paysagères dans la structuration des populations et des communautés.

L’hétérogénéité du paysage est un facteur majeur affectant la structure des populations et des communautés. Un premier axe se focalise sur l’étude des effets de la composition et de la configuration des paysages agricoles sur la diversité gamma des assemblages d’espèces (thèse de R. Duflot et de L Favre). Un deuxième axe s’intéresse plus spécifiquement à l’effet de la connectivité fonctionnelle sur la structure génétique des populations (Thèse de L Favre et de M Balbi). La connectivité fonctionnelle est prédite par différentes techniques basées sur les modèles de résistance (chemins de moindre cout, théorie des circuits).

 

  • Rôle de la connectivité fonctionnelle sur les mouvements.

Dans cette thématique mon objectif est de quantifier les mouvements des individus ou les flux de propagule afin d’étudier l’efficacité de la connectivité sur le déplacement. Différentes méthodes ont été mises en place : caractérisation de trajectoire via du radiotracking, estimation du mouvement via la méthode de capture-marquage-recapture, pièges à graines. Différents design expérimentaux sont élaborés afin de comparer l’efficacité des mouvements ou des flux de propagules en zone fortement connectée versus zone peu connectée (Thèse de M Balbi)

 

  • Stratégies de réponses des plantes face à la connectivité

Je m’intéresse au rôle de la connectivité sur la structuration fonctionnelle des communautés. Je cherche à comprendre le rôle des traits de dispersion pour expliquer la réponse des espèces face aux modifications de connectivité des paysages.

 

J’oriente actuellement mes recherches sur d’une part la prise en compte de la dynamique temporelle de la connectivité. En effet, la plupart des travaux supposent que les organismes végétaux répondent de manière instantanée aux modifications de connectivité en négligeant l’existence d’un décalage potentiel entre la modification de connectivité et son impact sur les populations et communautés (concept de dette d’extinction). D’autre part, je souhaite actuellement déterminer si la prise en compte des interactions entre trames améliore la compréhension du rôle des continuités écologiques sur le fonctionnement des communautés. En effet peu de connaissances existent sur le rôle de la complémentarité des trames sur le maintien des communautés. Pourtant ces trames qu’elles soient forestières, prairiales… coexistent dans les paysages (Thèse de L Uroy).

Projets :

FF
2017 – 2020 Projet BISCO – BIodiversité et Services ecosytemiques associes aux COmplémentarites entre continuites ecologiques boisées et cultivees dans les paysages agroforestiers (Coordinateur C. Mony, A. Alignier et A. Ernoult)
Biodiv
2017-2020 Projet Biodiversa Woodnet “Connectivity patterns and processes along a gradient of European landscapes with woody vegetation and spatial heterogeneity” Coordinateur F Burel, Partenaires : Univ. Madrid, Univ. de Louvain, Univ. de Picardie.
FRBNPC
2014-2017 Projet FRB-région Nord-Pas-de-Calais CORBAM « Validation de la fonctionnalité des corridors biologique en milieu urbain et péri-urbain : approche pluri-spécifique dans le bassin minier ». Coordinateur E Petit et A Ernoult. Partenaire : CPIE
Za
2015-2016 Projet Inter ZA « Validation de la fonctionnalité des corridors en milieu urbain pour l’escargot terrestre Cornu aspersum : approche multi sites (Rennes, Strasbourg, Angers) ». Coordinateur A Ernoult. Partenaire : ZA Loire
Logo Ur1
2014-2015 Défis Emergents «Validation de la fonctionnalité des corridors biologiques en milieu urbain : un projet à l’interface écologie - géographie – génétique » Coordinateur : Aude Ernoult
Ueb
2014 – 2015 Project API UEB LUDECOL « Développement d’une plateforme de jeu video en vue de l’utilisation du “Volunteer Thinking” pour la collecte de données écologiques: Utilisation pilote en enseignement universitaire”, Coordinateur : C. Mony, Partenaire: IRISA.
Diva
2012-2015 Projet DIVA Agriconnect « Continuités écologiques dans les paysages agricoles » Coordinateur : F. Burel, Partenaires : Université de Rennes2, INRA.
FRBNPC
2011-2014 Project FRB-région Nord-Pas-de-Calais CORECOL « Rôle des fossés dans les paysages agricoles du nord de la France : Habitat et/ou Corridors écologiques pour les espèces végétales : Application pour la gestion des trames bleues à l’échelle du territoire, Coordinateurs A. Ernoult, C. Mony & F. Burel, Partenaires: Université de Lilles, Association Lestrem nature, Communauté de Communes Artois Comm, Communauté de Communes Flandre Lys).

Enseignement :

J'interviens essentiellement en Master 1 et Master 2 d'Ecologie et plus particulièrement en Ecologie du Paysage (resp.d'UE), en Système d'Information Géographique (Resp UE), en analyses spatiales (Resp UE), en outils statistiques et en Ecologie de s communautés.

J'ai pris en 2017 la co-responsabilité de la 1ere année du master professionnel ERPUR « Stratégie de développement durable et périurbanisation avec Pascaline Le Gouar et Benjamin Bergerot.
Site web du master ERPUR : https://osur.univ-rennes1.fr/ERPUR/

Par ailleurs, je suis co-responsable de l'équipe pédagogique d'Ecologie de l'UFR SVE dont le principal objectif est de fédérer et d'organiser l'enseignement de l'Ecologie du L1 au M2 à l'université de Rennes 1.
Publications (5 dernières années) :